Iz avance

 

Ablution 29 octobre, 2011

Classé dans : — Iz` @ 10:15

Bien que ses synonymes (« hydrothérapie », « purification », « toilette ») en oublient son origine religieuse, tous les dictionnaires que j’ai consultés confirment que l’ablution, qui est l’action de se laver tout ou partie du corps (du latin « ablutio » = « je me lave ») est réalisée avant la pratique d’un acte religieux.

Alors que dans mon esprit ce mot a toujours été connoté avec la religion musulmane, j’apprends que toutes les religions majeures utilisent, peu ou prou, ce rituel de purification.

Pas si étonnant, finalement, quand on pense au fait que l’entrée dans la religion catholique s’effectue par un baptême qui consiste justement à utiliser de l’eau considérée sacrée pour purifier le nouveau croyant. Dans cette même religion, l’eau est également utilisée par le prêtre pour se laver les mains avant de consacrer le « pain et le vin » de la messe ; et pour ceux d’entre nous qui sont déjà entrés dans une Eglise, nous savons également qu’en y pénétrant, la première chose à faire est de plonger sa main dans de l’eau bénite pour effectuer un premier signe de croix. Toutes ces pratiques sont des formes de purifications rituelles par l’eau, et donc des ablutions.

Le judaïsme l’utilise aussi sous la forme des bains au « mikvé », l’eau sacrée des pratiquants de cette religion. Les nouveaux convertis doivent y plonger, ainsi que toute personne ou objet devenu impur par contact avec du sang, ainsi que les femmes après leurs règles ou un accouchement… Certains s’y baignent également avant certaines prières, ou la veille de leur mariage, selon le degré de croyance et de pratique de chacun…

Présente aussi dans l’hindouïsme et le shintoïsme (pour lesquels je ne développerai pas par manque d’information), c’est bien néanmoins dans la religion musulmane que l’ablution est la plus pratiquée et selon des rituels bien précis. Il en existe deux formes : les petites, et les grandes.

Les petites ablutions sont notamment pratiquées avant de faire la prière, et recommandées également avant de se coucher, et consistent en un mélange de récits de certaines paroles et de nettoyages très précis (selon un certain ordre, et un certain nombre de fois) de certaines parties du corps. Elles font donc partie du quotidien des Musulmans pratiquants.

Les grandes ablutions quant à elles sont réalisées avant ou après certains actes/faits importants : la menstruation pour les femmes, le rapport sexuel avec pénétration et/ou éjaculation, le pèlerinage à la Mecque, la conversion à l’islam. Elles consistent à effectuer un lavage, une purification de tout le corps : elles comprennent donc les petites ablutions mais y sont ajoutés d’autres paroles et actes de nettoyage.

L’ablution est donc au croyant ce que la douche est à la plupart d’entre nous : un acte volontaire bien qu’imposé par une éthique (religieuse pour l’ablution, sociale pour la douche) ; une façon de se débarasser de ses impuretés ; un moyen de se sentir régénéré par l’eau qui, et tous – croyants ou non – s’accordent pour le dire, est la toute première source de vie puisque depuis la nuit des temps, l’homme arrive en ce monde d’abord baigné de liquide dans le corps de la femme qui le porte.

Eau rituelle, eau purificatrice, eau source de jouvence, eau sacrée… Il y a en chacun d’entre nous cette volonté de se purifier par l’eau le plus souvent possible, et, religieusement, cette purification porte un nom. Ablution.

 

2 Commentaires

  1.  
    Eric
    Eric écrit:

    j’ai bien tout compris, je n’ai plus de question !
    merci donc de m’avoir rendu plus intelligent et d’avoir su le faire de façon légère… et claire :-)

    sur ceux je vais faire l’ablution de l’appartement (il y a droit lui aussi lol) avant de m’ablutionner moi aussi expdr

  2.  
    Eric
    Eric écrit:

    et dis donc, la sieste alors ????

Commenter

 
 

Univers sans lisse |
Les ANIMAUX et leurs MESSAGES |
Les maux avec des mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mbuello
| ma viiie de collégienne
| Superdog