Iz avance

 

Cataclysme 9 octobre, 2011

Classé dans : — Iz` @ 12:18

L’idée ne vient pas de l’actualité récente, mais de ma petite soeur Pauline, qui m’a mise au défi de tirer quelque chose de ce mot qui, à prime abord, n’inspire pas beaucoup de poésie…

Fouillons donc un peu !

« Grand bouleversement dû à un phénomène naturel destructeur« …

ou

« Mouvement brutal, d’origine naturelle ou humaine, ayant généralement la mort et la destruction à grande échelle pour conséquence » !

Deux sources, une différence de taille. Elles s’accordent toutes deux sur les conséquences du cataclysme : la destruction. Elles diffèrent sur la cause, car l’une omet ce que l’autre évoque comme possibilité : l’origine humaine du bouleversement.

Je creuse…

…et tombe la plupart du temps sur d’autres définitions qui renvoient aux tremblements de terre, raz de marée, inondations…

…mais aussi sur le wiktionary qui lui cite en exemple « Cette révolution fut un cataclysme«  et réintroduit donc la possibilité que la main de l’homme peut créer un bouleversement destructeur.

Pas vraiment étonnant, en fait… Mis à part ces derniers temps, où on a beaucoup entendu parler du Japon, que voit-on le plus souvent, sur nos écrans de télévision ?

Bien sûr, parfois, la Nature nous rappelle que c’est elle qui nous tient au creux de sa main et que nous sommes tous petits, tous égaux, face à elle qui est la seule vraie souveraine

Mais le plus souvent, ce qu’on voit, c’est surtout l’échec de l’homme à résoudre ses difficultés de façon pacifique. Ce qu’on voit, c’est la guerre partout… Depuis bien longtemps au Moyen-Orient, depuis peu PARTOUT en Afrique… Ce qu’on voit, c’est la révolte des peuples, fatigués d’être opprimés, fatigués d’avoir à se taire et à subir… Ce qu’on voit, ce sont les jeunes qui arrivent au lycée avec la ferme intention de tuer le plus de monde possible avant de se donner la mort… Ce qu’on voit, ce sont les bombes qui explosent, les journalistes qui se font enlever… Ce qu’on voit, c’est l’homme qui tue son prochain, son voisin, son frère…

Sur les conséquences, oui, tout le monde est d’accord : destruction.

Sur les synonymes, aussi : chaos, désastre, calamité, catastrophe.

On peut comprendre que Mère Nature en arrive là, quand elle ne sait plus comment nous faire comprendre qu’on devrait prendre plus soin d’elle… Qu’on devrait mieux la traiter, pour ne pas qu’elle ait à se venger de notre irrespect, de notre soif de conquête, l’Homme ayant toujours cherché à l’apprivoiser pour mieux jouir de ce qu’elle a à lui offrir.

On peut comprendre, donc.

Mais quand l’origine est humaine… Qu’est-ce qui peut pousser les Hommes à la folie dévastatrice ? Qu’est-ce qui engendre chez lui une telle violence, une telle envie de générer le mal à aussi grande échelle ?

L’homme qui provoque la mort, un cataclysme à lui seul. Bouleversant, destructeur.

 

 

Commenter

 
 

Univers sans lisse |
Les ANIMAUX et leurs MESSAGES |
Les maux avec des mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mbuello
| ma viiie de collégienne
| Superdog